THE ZOMBIES

L’histoire du groupe commence  en 1961 dans une petite ville du sud-ouest de l’Angleterre. Rod Argent fonde The Zombies avec Hugh Grundy, batteur, Paul Atkinson, guitariste, et Colin Blunstone, chanteur, le bassiste Chris White, les rejoint peu après.

Le premier Single She’s Not There, une composition de Rod Argent, sort à l’été 1964 et connaît alors un franc succès. Ce hit est même soutenu par George Harrison, :  “Harrison faisait partie du jury [ de Juke Box Jury ] cette semaine-là et lorsqu’il a entendu She’s not there, il a dit : “Bien joué les Zombies !”  Et comme la parole d’un Beatles équivalait à celle de Dieu alors, ça a été un énorme coup de pouce pour nous.” raconte Rod Argent dans une interview.

Le single se loge rapidement à la deuxième place des charts américains. Portés par ce tube irrésistible avec une mélodie accrocheuse, un refrain simple et un mémorable motif d’orgue, les Zombies apparaissent à la télévision, aussi bien à Shindig ! qu’à Ready, Steady, Go ! faisant plusieurs fois l’aller-retour entre l’Angleterre et l’Amérique.

En 1967, The Zombies sort ce qui sera pendant longtemps considéré comme un album concept : Odessey & Oracle leur chef-d’oeuvre, aujourd’hui reconnu comme un des plus grands de toute l’histoire du rock. Le claviériste Al Kooper, ancien accompagnateur de Bob Dylan, et alors directeur artistique dans un bureau à la Columbia, est littéralement conquis par Odessey And Oracle, comme il l’avait été par She’s Not There quatre ans plus tôt. Il se bat pour que l’album ait une distribution digne de ce nom aux Etats-Unis et ses efforts portent leurs fruits, puisque le groupe, pourtant séparé depuis plus d’un an, apprend à son immense surprise que Time Of The Season est un énorme hit Outre-Atlantique, où cette chanson s’est classée numéro 3.

Le groupe se reforme en 2008 à l’occasion des 40 ans de l’album pour donner 3 concerts (mais sans Paul Atkinson, mort 3 ans plus tôt). En 2015 The Zombies réalise un nouvel album : Still Got That Hunger et fait son grand retour dans les charts anglais.

Mais cette année 2019 est encore plus importante pour eux car, enfin, ils se verront intronisés au Rock & Roll Hall Of Fame  : “Je pense que cela valide tout ce que nous avons fait,” explique le chanteur Colin Blunstone au Rolling Stone Magazine. “Être intronisé au Rock and Roll Hall of Fame, c’est l’apogée de tout. Quelle récompense pour toutes ces années de galère.”

Le public du Rétro C trop pourra fêter cette récompense amplement méritée le 29 Juin

Retrouvez toute l'actualité du Rétro C trop sur nos réseaux