IGGY POP

SUR LA SCÈNE DU RETRO LE 27 JUIN 2020 !

« Beaucoup de ce que j’ai fait c’était : Si tu ne le fais pas, je le ferais pour toi, je le ferais en premier. »

Il y a une raison pour que beaucoup considèrent Iggy Pop comme le parrain du punk. Tous les groupes de punk sans exception lui ont emprunté une chose ou deux (en le sachant ou non) ainsi qu’à son groupe des années 60 & 70 ; The Stooges.

Largement connu comme l’une des « bêtes de scène » les plus dynamique de tous les temps, Iggy Pop est un précurseur du mouvement punk des année 70 et du mouvement grunge des années 90. Il a construit une carrière légendaire remplie de succès culte de fanatique, acclamée par la critique.  Beaucoup disent qu’il faut ajouter « concert Iggy Pop » dans votre liste des choses à faire, ses fans de toutes générations sont les premiers à en témoigner.

Il y a des allers-retours incessants vers les 3 LP des Stooges, en commençant par l’éponyme début 1969 ; « The Stooges », puis dans les années 1970 « Funhouse » et enfin en 1973 « Raw Power », pendant que certains des albums les plus iconiques d’Iggy sortent incluant Lust For Life, The Idiot, New Values, Zombie Birdhouse, Blah Blah, Blah, Brick by Brick, American Caesar et le plus récent Skull Ring, Preliminaires and Apres, fourmillant de collaborations et d’apparitions, ces albums ont cimenté son statut de véritable innovateur en musique. Deux de ses albums solos ont été co-écris et produis par David Bowie. Une collaboration largement considérée comme l’une des plus épique des alliances musicales.

Certains de ses albums contiennent des hymnes tel que The Passenger, le succès commercial Candy (avec Kate Pierson) et Lust for Life, Repo Man et In the Death Car, issus de ses collaborations dans des films culte.

En 2010, Iggy et les Stooges ont été intronisés au « Rock and Roll Hall of Fame ».

Lire la vidéo

SUR LA SCÈNE DU RETRO LE 27 JUIN 2020 !

Iggy a fait un retour en solo attendu en 2016 avec son album Post Pop Depression : un travail singulier dont il peut être fier ; Post Pop Depression est pour l’un et l’autre un rêve devenu réalité pour Iggy et son co-créateur Josh Homme (un homme de talents : multi-instrumentaliste, parolier et leader du groupe Queens Of The Stone Age) qui produit un album prenant définitivement pris sa place dans la légendaire discographie d’Iggy. La tournée « One Night, one time only » aboutit à un DVD Live incroyablement puissant au Royal Albert Hall (Meilleur Live Music Film Awards Music Video au Royaume-Uni MVA en 2016). Post Pop Depression a été nominé aux Grammy Awards dans la catégorie du « Meilleur album de musique alternative ».

Un documentaire American Valhalla est disponible sur le making of de l’album et les suites du film à succès en 2017.

2016 marque également la sortie de « Gimme Danger » : un documentaire sur Iggy et les Stooges de Jim Jarmusch issu du livre de Jeff Gold’s « Total Chaos » qui résume la montée et la descente du groupe.

A l’écran de nombreux films et reportages illustrent le travail d’Iggy avec notamment un film qui retrace sa collaboration avec Danger Mouse pour la BO du film « Gold ». Celui-ci est nominé au Golden Globes en 2017.Le film « To Say Alive : A Method » avec Michel Houellebecq, projeté lors de différents festivals a été acclamé par la critique. Iggy a aussi travaillé avec Oneohtrix Point Never sur un enregistrement pour un film des frères Safdie « Good Time » qui a gagné le Soundrack Award au Festival du Film de Cannes 2017.

Iggy Pop continue à animer sa populaire émission de radio hebdomadaire « Iggy Confidential » sur BBC 6 Music avec pour mission depuis le tout début de sa carrière ; introduire de nouvelles musiques pour ouvrir l’esprit des auditeurs.

En 2019 l’iguane n’a pas fini de nous surprendre et sort un nouvel album intitulé « Free » largement dominé par le jazz mais aussi la poésie, Lou Reed, Dylan Thomas et sa propre vie. Il déclare lui-même que c’est l’album « le plus proche de son cœur », le disque le plus « libre » qu’il ait réalisé.